PRIVILÉGIEZ LES GROUPES DU PÈRE ET DU FILS POUR ENCOURAGER LA DIVERSITÉ. ❤️

Partagez | 
 

 Poison doucereux (Melena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
visage de sankinles palabres des êtres
avatar
PSEUDO : MillinerXIII
VISAGE // © : Louis Hofmann / FlashDelirium.
EMPLOI : étudiant désabusé
HABITATION : Isba proprette (n°013)

MESSAGES : 81
ARRIVÉE : 23/02/2018
MessageSujet: Poison doucereux (Melena)   Lun 12 Mar - 23:59


   
Poison doucereux
Satan, you clown, you want to dissolve me with your charms.
Tu fixes le verre coloré et hypnotisant des vitraux. Tu pourrais les fixer des heures. Ça te permet de ne pas écouter ces mots religieux, qui sonnent creux à tes oreilles, que tu ne parviens plus à croire. Dieu ne peut exister. Si vous pêcher, vous serez puni, si vous souffrez, c'est que vous le méritez. Qu'aurais-tu pu faire pour mériter son sort ? Qu'elle est l'excuse divine ? Tu demandes à savoir. En attendant, tu prétends, tu rêvais ton masque de cul bénie, penches la tête, joint tes mains et tu fais semblant de prier. Tu chantes avec les autres, tu t'avances et acceptes ce morceau de papier sans goût sur ta langue. Tu feins d'avaler, mais la cache en fait sous ta langue et tu retournes attendre la fin de la cérémonie. Comme souvent son père reste à l'intérieur pour discuter avec le prêtre. Par chance, il te permet de l'attendre dehors, il n'y a plus personne déjà. Tu regardes autour de toi et craches dans l'herbe l'amas informe qu'est le corps du christ. Tu t'essuies tes lèvres, même lorsque tu croyais tu trouvais ça tordus de becter le corps de votre 'sauveur'. Tu grimaces ayant oublié la plaie à ta lèvre, la coupure fraîche accompagnant le violet à ton œil.


Tes médicaments étaient trop fort et ils t'avaient donné le vertige qu'avait dit ton père, tu t'étais mangé le sol qu'il prétendait ... Et tout le monde semblait le croire ... Personne ne se pose de question, jamais. Il lui suffit de sourire et ils fondent tous dans son mensonge. Tu longes l'église, caressant la pierre gelé du bout des doigts, suivant ses aspérités. Tu fais l'aller-retour pour retourner vers la porte, mais tu restes sur le côté, à l'abri des regards. Tu touches ton visage, pensif. Peut-être devrais-tu le ruiner une bonne fois pour toute ? Ta ressemblance avec ta génitrice est une partie du problème ... Tes ongles s'enfoncent dans ta peau alors que les larmes montent à tes yeux. Adossées au mur froid et mornes, tu te demandes si un jour, on pourra te sauver. Comme tout ton être le supplie.
   
code by bat'phanie

_________________
† In the morning I had a look so lost, a face so dead, that perhaps those whom I met did not see me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PSEUDO : mzhyde
VISAGE // © : eva green // @ucey
ANNÉES : éternelle, seul mon seigneur connait mon âge corporel
EMPLOI : reine de son roi, prêtresse de sa masculinité et dévoreuse d’âmes.
HABITATION : c'est un lit douillet, une belle grande suite à même l'arrière d'un corbillard. le temps se fait bien trop chaud en enfer.

MESSAGES : 20
ARRIVÉE : 27/02/2018
MessageSujet: Re: Poison doucereux (Melena)   Mar 13 Mar - 1:33


   
Poison doucereux
Satan, you clown, you want to dissolve me with your charms.
Elle s'étire, soulève les draps souillés de la nuit dernière de son corps décharné. Elle tourne la tête, son regard se pose sur l'homme dormant à ses côtés. Il est paisible, si serein qu'on pourrait lui donner en instant le bon dieu sans confession. mais elle le connait et sait quel homme il est. un démon qui a pris l'apparence d'un homme séduisant, un démon qui la possède corps et âme et qui fait ployer son corps de plaisir et de vice sous ses coups de boutoirs ravageurs. Et Melena se complaît à tout ça, Melena aime sa vie aux côtés de cet homme qu'elle aime et pour qui elle serait prête à mourir. Elle lui est fidèle depuis le début, n'a jamais retourné sa veste contrairement aux premiers de ses disciples. et c'est pour cette raison qu'il a fait d'elle son égal, sa Reine et mère de son enfant. Enfant qui ils l'espèrent deviendra le futur antéchrist. Elle penche son corps nu, la pointe de ses seins s'écrasent contre le haut de son dos, alors qu'elle dépose au coin de ses lèvres un baiser tendre et chaud. Elle quitte la couche et se rend dans la salle de bain pour s'affubler d'une tenue en adéquation avec sa personnalité. Et elle quitte la demeure sans rien manger, sans même laisser un mot au cas où on chercherait à la trouver. Elle arpente les rues, attire les regards. ces regards de mépris, d'injures et de peur aussi. Les rumeurs à son sujet vont bons trains. certaines sonnent faux, d'autres sont proches de la vérité et d'autres encore voient tout à faite juste. Les cloches sonnent. un clas, un son qu'elle a bien connu dans sa jeunesse, un son qui lui laisse un goût de bile, un goût de vomit dans la bouche. Elle s'arrête devant l'église, la toise de son regard sombre - puis, elle s'attarde sur les gens qui en sortent. des grenouilles de bénitier qui pensent qu'en se mettant à genoux et en priant matin midi et soir ça nettoiera tous les pêchés qu'ils ont commis. infâmes calomnies, mensonges, balivernes, sottises que de croire tout ça. ils lui font pitié, mais qu'elle importance, lorsque qu'ils verront les flammes de l'enfer leur ronger l'âme il sera bien trop tard pour changer de fusil d'épaule. Elle plisse les yeux, voit une ombre se faufiler du reste du troupeau. serait-ce une âme en perdition qui cherche à s'éloigner ? qui cherche une oreille attentive à qui elle peut se confier ? Vicieuse vipère s'approche de l'âme en détresse, son regard pénétrant se pose sur elle, avant de s'asseoir à ses côtés - son dos rencontrant à son tour le mur froid et glacé de l'ennemi. « Tu sembles triste mon jeune ami, pourquoi cette mélancolie ? » elle a vu les larmes rouler sur ses joues, elle le pousse à confier, cherche sa confiance et à comprendre la raison de cette tristesse. Encore une autre âme esseulée dont les prières n'ont pas été entendues, comme c'est étonnant - ironie.
   
code by bat'phanie

_________________
charogne
les jambes en l'air, comme une femme lubrique. brûlante et suant les poisons ouvrait d'une façon nonchalante et cynique. son ventre plein d'exhalaisons. (une charogne ; baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Poison doucereux (Melena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Poison
» Poison Heidi
» Poison Ivy
» Episode 4.05- Poison Pill
» HEXECUTOR Poison, Lust and Damnation (2016) Thrash
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KIDS DO CRY  ::  :: sankin :: johrkess :: l'église-